Sihanoukville

Petite station balnéaire, cette étape permet de fuir la chaleur écrasante de l’intérieur des terres. On n’y vient pas pour y trouver le paradis mais jusqu’un coin où siroter des smoothies sous un parasol au bord de l’eau savourant les mots d’un livre, ou, pour les plus fous, pour faire le tour de la ville sous 40°C aux heures les plus chaudes de la journée, traversant le marché local qui, comme tous les marchés asiatiques j’ai l’impression, est toujours un vrai plaisir pour les yeux et parfois moins pour le nez, et empruntant des sentiers inexplorés et des rues longues, droites, mais surtout désertées de toute forme de vie.

L’environnement du temple du centre ville :

DSC03402

Un « restaurant » où l’on passe son dimanche à regarder les matches de boxe sur 2 écrans, comme ça lorsqu’une chaîne passe de la pub, on a toujours l’autre pour s’occuper, futé :DSC03401

 

Publicités

Pour laisser un commentaire, c'est ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s