Yosemite National Park

Après la folie de toutes ces villes américaines, une bouffée d’oxygène s’imposait, et c’est au fameux Yosemite National Park, et plus précisément dans la Yosemite Valley, que j’ai décidé d’aller, même si sans voiture c’est un périple qui s’impose entre bus et trains.

Si j’aurais pu rêver mieux comme arrivée que la nuit, la pluie, et aucun endroit où dormir car ici tous les emplacements de camping sont bookés 4 mois à l’avance, c’est finalement cette galère qui m’a fait vivre par la suite de moments magiques.

Parce que quand on ne sait pas où l’on est et qu’on est à la rue, un comble quand on est dans la nature, on n’a d’autre choix que de mendier et d’implorer la gentillesse des gens pour nous accueillir. Mais, ce que je ne soupçonnais pas forcément, les américains (du moins ceux que j’ai rencontrés) sont d’une grande hospitalité, ce qui m’a facilité la tâche puisque 2 groupes de personnes m’ont gentiment offert un bout de leur parcelle pour y planter ma modeste tente pendant une semaine.

Au programme, ce qui s’annonçait être une retraite seul en nature s’est transformé en camping « en famille » avec des randonnées magnifiques sur les différents pics de la vallée.

Triste quand c’est l’heure de partir après une semaine géniale comme ça :DSC05070

Une famille en or, des cuistos hors normes, et un équipement de camping à l’américaine évidemment :
DSC05067

Le camping car, la grande tente de la famille, et ma belle tente bleue qui… :DSC05065

… a fini un soir chez les rangers parce qu’ils croyaient que j’étaient un squatteur, ce que j’étais, mais un squatteur légal, qu’on ne s’y méprenne :
DSC05064

Le père, ancien fireman qui m’a fait un beau cadeau souvenir :DSC05063

Vue avant d’atteindre le cloud rest à plus de 3000 m :DSC05058

Cloud rest et la Yosemite valley :DSC05056

Cloud rest et Tuolumne Meadows :DSC05053

Vue bonus avec marmotte :DSC05050

Juste incroyable ces waterfalls ici qui tombent d’étage en étage (Yosemite fall) :

DSC05019

Je ne me souviens pas du nom de cette cascade, mais la vue était grandiose depuis la panorama trail :DSC05011

Une pine de pin énorme :DSC04992

Le grizzly, un des plus arbres les plus volumineux au monde :DSC04969

Pour illustrer la grandeur de ces arbres :
DSC04964

Une route à travers un arbre, c’est une idée :DSC04957

J’en remets une couche parce que ces giant séquoia sont impressionnants: DSC04954

Des arbres, rien à dire d’extraordinaire, mais la vue se suffit à elle-même :DSC04913

Un arbre qui a brulé, et… un ours !
DSC04886

L’emplacement de ma première famille d’accueil, des amis de longues dates d’un accueil simplement généreux :

DSC04849

Les voilà les responsables qui ont fait que le début du séjour au parc se passe à merveille :photo 2

J’arrête de commenter, ça gâche les photos :
DSC04832

DSC04808

Pour laisser un commentaire, c'est ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s