Siem Reap et les temples d’Angkor

Après un passage à la frontière cambodgienne, qui s’annonçait délicat à cause de la corruption de leur PAF, mais qui s’est finalement avéré sans problème grâce à une ruse qui consiste à acheter un billet depuis Bangkok jusqu’à la frontière uniquement (Poipet) et de prendre un taxi collectif du côté cambodgien sans tomber dans le panneau de se faire faire un faux visa avant d’avoir le tampon de sortie du territoire thaïlandais, me voilà à Siem Reap.

Guest houses pas chères, Pub Street qui devient un battle de musique forte passé 22h dans deux bars qui se font face, des tuktuks qui vous prennent la tête tous les 10 mètres pour acheter une prestation boum-boum / drogue ou tout simplement une course, en quelques mots la description de Siam Reap que je pourrais personnellement en faire. Un petit air de Vangvieng (Laos).

A seulement quelques mètres de là, à l’heure où les derniers fêtards rentrent sous leur moustiquaire pour rentabiliser leur nuit à 1 $, les touristes se pressent pour aller admirer le lever de soleil sur le plus grand site de temples au monde, Angkor. Mais ce site à coût : 20 $ pour la journée, ce qui est terriblement cher, surtout quand on voit le nombre de personnes qui passent par là chaque jour on se dit qu’ils pourraient baisser les prix parce que les bénéfices sont énormes, mais ça vaut vraiment le coup.

Une journée aux temples d’Angkor :

Réveil 4h45, les yeux vitreux et les paupières collées des 2 seules heures pendant lesquelles tu as réussi à dormir à cause des bruits qui s’infiltrent au travers des mailles de ta moustiquaire « khmer style » tels que les allers et venues des backpackers insomniaques, un pompe qui est derrière ton lit, le bar qui est au-dessus de ta tête avec un niveau sonore minimum de 70 dB, et les oiseaux qui ne voient pas de raison de ne pas participer à cette fête ; bref la tête dans le cul tu vas rejoindre les personnes avec qui tu partages les services d’un tuktuk. Accompagné de cet air doux d’un minimum de 30°C qui te réveille doucement, tu achètes ton billet sur lequel ils impriment ta photo pour éviter toute fraude, photo qui sera vérifiée à l’entrée de chacun des temples par des gardes souriants.

En avance sur le soleil, tu t’aventures au milieu de tu ne sais quoi dans le noir mais qui se révélera être une image juste inoubliable dès le lever du soleil, de par la magie du lieu et l’image tout simplement inattendue sur le plus grand temple du site.

Les temples s’enchaînent doucement le temps d’une visite approfondie de chacun ; car s’ils donnent parfois l’impression d’être assez similaires, ils s’avèrent tous uniques, et ce n’est pas le plus connue que l’on retiendra mais le plus inattendu.

Malgré les nombreux coups de barre par cette chaleur écrasante, la journée passe très vite, et on se retrouve à siroter une bière, Anchor et Angkor, au coucher du soleil, après avoir visité tous les temples du site sauf un, ce qui est un bel exploit.

Le retour sur Siam Reap se fait avec hâte de retrouver son lit pour une sieste avant de dormir.

Angkor Wat de derrière :DSC03004

Et vous, quelle direction prendrez vous ? Celle du tracto-tondeuse ou du moto-taxi ?DSC03060

La plus belle des vues :
DSC03051

Ceci n’est pas un moine :DSC03044

Pas content :DSC03030

Angkor Wat de jour :DSC02990

Angkor wat à l’aube :DSC02977

Des moines qui se reposent dans un Hamac dans un temple de Siem Reap :DSC02974

Village soumis aux crues du Tonlé Sap :DSC02959

Mon lit à 1$ :20140305_010859_LLS

La porte frontière :20140304_132059

Equipe dans les temples :
DSC03163

Après ces 14h passées à parcourir les temples, je méritais bien ça :DSC03161

Les vestiges d’un temple et ses escaliers vertigineux :DSC03157

Un arbre qui a épousé les ruines, comme tant de couples qui se sont formés dans ces lieux, entre humains ou entre autres matières :DSC03115

Je précise que je fais semblant, je ne sais pas conduire les scooters à vitesse :
DSC03114

J’ai un petit penchant pour cette bâtisse :DSC03106

C’est pas si évident que cela (je ne sais pas ce que signifie le 3ème) :DSC03089

Encore un mariage exotique :DSC03084

Je me croyais dans un film d’horreur à ce moment là :DSC03066

2 réflexions sur “Siem Reap et les temples d’Angkor

  1. Ping : Siem Reap et les temples d’Angkor | Les constructions du monde

  2. A mon avis c´est un rébus 😉 . Ma suggestion pour le troisième dessin : quelqu´un qui se rase les jambes !
    Sinon, on dirait que c´est encore une étape très enrichissante, veinard !!
    A bientôt

Pour laisser un commentaire, c'est ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s